Roger McGowen support groups

Aucune information publiée sur ce site web ne compromet les droits de Monsieur Roger McGowen, tels qu’ils sont définis par les 5ème et 6ème Amendements à la Constitution des Etats-Unis d’Amérique. Monsieur McGowen n’a pas accès à ce site et il ne peut exercer aucun contrôle sur son contenu. Ce site web et toutes les informations qu’il contient sont l’œuvre de Roger McGowen support groups, seuls responsables de tous les contenus, opinions et informations qui y sont présentés. Toutes les informations publiées sur ce site relèvent du domaine public.

Copyright © 2019 by Roger McGowen support groups

dp-en-png.png
dp-fr-png.png

L'histoire de Roger

Qui est Roger ?

Roger est un afro américain de 55 ans qui a passé 25 ans dans le couloir de la mort, pour un meurtre qu'il n'a pas commis. Sa seule erreur est d'avoir reconnu sa culpabilité après 6 heures d'interrogatoire, en raison de la promesse qu'il avait faite à sa mère, avant qu'elle ne meure, de prendre soin de son frère aîné, Charles, délinquant récidiviste. Roger avait eu l'espoir qu'en se laissant accuser à sa place, cela ferait réfléchir son frère et le ramènerait peut être sur le droit chemin. Malheureusement son sacrifice s'avéra inutile car ce dernier fut tué peu de temps après, sans avoir eu le temps de disculper Roger.

Aux yeux de la justice texane - qui donne si peu de chance à ceux qui sont nés dans une famille pauvre du district 5 de Houston - ni les alibis de Roger, ni sa bonne réputation, ne suffirent à l'innocenter. Roger eu un procès bâclé et les portes du couloir de la mort se refermèrent sur lui.

Sa vie venait de basculer : désormais, il était le condamné à mort numéro 889. 

Plongé dans un enfer où tout le conduisait au désespoir et la haine, il ne se doutait pas encore que sa vie allait prendre une toute autre dimension.

Bien sûr, Roger fit appel, afin d'obtenir un autre procès. Mais il dû malheureusement constater que le système s’évertuerait pour le garder prisonnier et l'exécuter.

Plusieurs années furent nécessaires pour admettre que colère, haine et accusations dans lesquelles il sombrait, ne le conduiraient nulle part si ce n'est à sa propre destruction.

Alors il y eu un jour, un jour solennel, où il décida fermement que dorénavant, plus rien ni personne ne le ferait succomber à la haine ! Mais qu’au contraire, il essayerait de comprendre, de pardonner et d'aimer tout événement si injuste, si douloureux fut-il... 

Cette décision changea sa vie bien au delà de ses espérances : il fut  rapidement contacté puis soutenu par un nombre croissant de personnes. Un comité de soutien fut créé, et un avocat dévoué à sa cause prit enfin la charge de sa défense.

De formidables histoires d'amitiés et de fraternités entre Roger et chacune des personnes qui allaient l'approcher - de près comme de loin - naissaient comme autant de témoignages bouleversants !

Historique juridique

Juillet  2016
Roger est transféré dans la prison "Wynne unit" à Huntsville au Texas pour y purger sa nouvelle peine. 

 

13 Avril 2016
Afin d'éviter un procès qu'il n'est pas totalement certain de gagner aux vues du dossier de Roger, le procureur propose un deal qui consiste à échanger la condamnation à mort contre la prison à vie avec une possibilité de libération sur parole après 20 ans de prison supplémentaire. Roger accepte le deal à contre cœur sur les conseils de son avocat qui est conscient que cette cours n'accepte quasiment jamais de revenir sur la sentence initiale, même si le dossier est très favorable au condamné à mort.

Décembre 2012
L'état du Texas n'ayant plus de recours, il est obligée d'accorder à Roger un nouveau procès. Roger est transféré à la prison du Comté de Harris à Houston et quitte ainsi le couloir de la mort où il est détenu depuis 25 ans.

Novembre 2012
La Cour Suprême des Etats Unis à Washington accorde à Roger un nouveau procès portant sur sa peine. 

Juillet 2012
L'État du Texas a finalement décidé de faire appel du jugement de la Cour du Cinquième Circuit devant la Cour suprême des États-Unis à Washington. Cela entraîne des retards supplémentaires et surtout une augmentation considérable des frais juridiques.

Février 2012
La cour Fédérale du 5ème circuit à la Nouvelle-Orléans statue et confirme la décision déjà prise en 2010  qui avait cassé le jugement concernant la peine capitale de Roger, estimant que celui-ci n'aurait pas dû être condamné à mort, lui offrant ainsi droit à un nouveau procès portant sur sa peine. 

2008

Un juge du Texas suspend la condamnation à mort de Roger. Le procureur du Comté de Harris fait immédiatement appel du jugement. A 2 reprises, le Tribunal Fédéral confirme la décision du juge. Pour finir, le procureur fait appel auprès de la Cours Suprême de Washington.

Avril  2006

L'ISG engage Maître Anthony Houghton de Houston.

Début 2006 

Création de l'International Support Group (ISG) fondé par Ron et Robin Radford (USA), Elly et Pierre Pradervand (Suisse).

Fin 1996 

Les Amis de Roger engagent Maître Charles Taylor qui parvient à annuler la date d'exécution.

1996 

Une date d'exécution est fixée pour Roger.

Mai  1987
Condamnation à mort par la cour du comté de Harris County à Houston au Texas


29 Avril 1986
Arrestation de Roger