Roger McGowen support groups

Aucune information publiée sur ce site web ne compromet les droits de Monsieur Roger McGowen, tels qu’ils sont définis par les 5ème et 6ème Amendements à la Constitution des Etats-Unis d’Amérique. Monsieur McGowen n’a pas accès à ce site et il ne peut exercer aucun contrôle sur son contenu. Ce site web et toutes les informations qu’il contient sont l’œuvre de Roger McGowen support groups, seuls responsables de tous les contenus, opinions et informations qui y sont présentés. Toutes les informations publiées sur ce site relèvent du domaine public.

Copyright © 2019 by Roger McGowen support groups

  • Facebook
  • YouTube
dp-en-png.png
dp-fr-png.png

Visite de Béatrice et Pascal, décembre 2019

14.12.2019

​​Chers amis de Roger,

 

Nous voici de retour de Houston où nous venons de passer deux merveilleuses et improbables visites avec Roger.

 

Nous avons eu l’incroyable surprise, en arrivant à la prison, de découvrir que des tables avaient été disposées sur une pelouse à l’extérieur du parloir et nous avons pu faire les deux visites à cet endroit, dans des conditions que nous n’aurions jamais pu imaginer possibles seulement quelques mois en arrière, tellement il avait été long d’obtenir des contact visits (visites sans être séparés par une vitre ou un grillage). Roger n’avait eu de cesse, pendant deux ans, de faire des demandes tous les mois pour que nous puissions accéder à ces contact visits.

Et cette fois, non seulement nous avons pris Roger dans nos bras, mais en plus, sous un magnifique ciel bleu et sur l’herbe! On se serait presque cru à un barbecue.

Marcher dans l’herbe avec Roger faisait partie d’un de nos rêves et il vient de se réaliser! Cela nous fait vraiment dire qu’il ne faut jamais arrêter de rêver car rêver rend peut-être les choses possibles.

Nous n’avions jamais vu Roger ailleurs que dans des parloirs froids et sinistres. Là, il y avait de la couleur, du vent, la chaleur du soleil, des mouches qui tournaient autour de nous et surtout autour du plateau de nourriture que nous avions achetée dans les distributeurs. Ça peut paraître bizarre de se réjouir de si peu de choses, mais nous pouvons vous assurer que ça ne l’est pas du tout. Nous avons réalisé que nous considérons comme acquises des choses aussi simples que regarder le ciel au-dessus de nos têtes ou sentir la chaleur du soleil sur notre peau alors qu’en fait, c’est un véritable cadeau quand on en est privé constamment, coupé de tout.

Pour la première fois, nous n’avons pas été obligés de hurler pour nous parler, nous avions de l’espace, une certaine intimité, des choses qui n’existent pas dans les parloirs.

 

Roger nous a bien sûr parlé de l’aide qu’il peut apporter autour de lui grâce à ses soutiens extérieurs et de la joie qu’il retire à sentir une vraie bienveillance s’installer entre les détenus, même si il constate que les relations avec les gardiens à Wynne Unit changent peu en dépit du travail positif du nouveau directeur. 

 

Nous avons beaucoup parlé de liberté cette fois-ci, de ce que nous en percevons, ce qu’elle est ou n’est pas pour nous et comment essayer de la conquérir. Nous est alors venue l’envie d’étendre l’expérience que nous vivons avec Roger tous les mois. Pour cela, nous lui avons proposé de créer un groupe de détenus qui participeraient avec lui à ce que nous appellerons des "free talks", des groupes de parole libre. L’idée est de donner la parole à certains de ses amis qui le souhaitent et nous de réfléchir sur ces même sujets. Nous aimerions inclure à ces free talks toutes les personnes qui le désirent et nous envisageons de publier certaines de ces réflexions sous la forme d'une newsletter. 

L’idée est de se rapprocher de la liberté intérieure dont parle Roger. Ces hommes ont des choses à dire et à partager avec nous, nous pouvons les rendre utiles à l’extérieur en les écoutant, car la privation de ce que nous considérons comme "normal" de vivre et d’avoir, donne un sens aigu de ce qui est important dans la vie. Nous essayerons chaque mois d’aborder des sujets différents tels que, la liberté, le pardon, le couple, la vieillesse… 

 

Alors si l’aventure vous tente, envoyez nous par email quelques mots sur ce que représente la liberté pour vous. (contact@helproger.fr) 

 

Roger et nous vous souhaitons une merveilleuse année 2020.

 

Pascal et Béatrice

 

 

Partagez sur Facebook
Partager sur Twitter
J'aime ce post
Please reload

Derniers articles :
Please reload

Catégories : 
Please reload

Archives :
Please reload